13/11/2018 - Dossiers

Combattre les idées reçues sur l’acné, c’est possible !

Quand on souffre d’acné, les mots font parfois mal.

Quand on les entend et qu’ils sont blessants. Ou quand on les écoute, et que ce sont de mauvais conseils ou des croyances populaires. C’est pourquoi il nous paraît important - avec les experts de notre programme #AcnéInsiteOut - de dire stop aux idées reçues sur l’acné : pour combattre les boutons, pas la peau !

news_idees_recues_acne_full.jpg

« Il n’y a que les ados qui ont de l’acné »
Il est vrai qu’une grande majorité d’adolescent sont touchés par l’acné, soit environ 80%, et sous une forme sévère pour 15% d’entre eux. Ce qui s’explique en grande partie par le fait que l’acné est lié aux hormones sexuelles, encore immatures chez l’adolescent. Mais on le sait peu, 25% des adultes sont également touchés par l’acné. Parmi eux, une grande majorité de femmes entre 25 et 40 ans, en général sur la partie basse du visage.

« L’acné, après tout, ce n’est pas une maladie ! »
Non, l’acné n’est pas un simple problème cosmétique ! Il s’agit bien d’une maladie, et le fait qu’elle soit fréquente et le plus souvent bégnine ne change rien à l’affaire : c’est une vraie maladie à soigner comme tel, et c’est le Dr Olivier Revol lui-même - chef du service de psychopathologie de l’enfant et de l’adolescent au CHU de Lyon et expert pour #AcnéInsideOut - qui l’affirme.
Vidéo
news_idees_recues_acne_3.jpg

« L’acné, ce sont des problèmes de boutons sur la peau, rien de plus… »
Les spécialistes ont observé que, parmi les maladies de la peau, c’est l’acné qui entraîne le plus de répercussions psychologiques chez les patients : cette maladie touche le visage. Elle affecte donc l’individu dans l’image qu’il a de lui-même et de son corps, et donc dans sa relation aux autres. Facteur aggravant : ceci se produit à un moment de sa vie où l’individu se questionne, adolescence et entrée dans l’âge adulte.

« On ne peut rien faire, il faut attendre que ça passe »
On peut au contraire agir contre l’acné en adoptant une bonne hygiène de vie. Cela passe par une routine dermatologique adaptée, comme l’explique Joëlle Nonni, experte maquillage et soins à la Station Thermale d’Avène :
L’idée est de nettoyer sa peau matin et soir. Le soir, pour enlever les impuretés et le maquillage avec l’Eau Micellaire Cleanance sur un coton, appliqué délicatement avec le plat des doigts.
Et le matin également, pour éliminer le sébum irritant produit par la peau pendant la nuit. On utilise le Gel Nettoyant Cleanance qu’on émulsionne et rince avec l’eau du robinet. Et on complète avec une pulvérisation de spray Eau Thermale Avène, qui neutralise la dureté de l’eau et apaise les peaux acnéiques (pores dilatées, boutons percés…).
Vidéo

Le sport est également bénéfique, souligne Joris Palomé, coach sportif et expert du programme #AcnéInsideOut : il permet un meilleur état de santé général, sur tous les plans, nutrition, sommeil, hydratation, élimination des toxines, diminution du stress… Tous ces facteurs vont améliorer l’état de la peau et du teint.
Vidéo

« L’acné, c’est l’affaire des ados, c’est à eux de gérer…»
Le rôle des parents est au contraire primordial pour permettre à un adolescent de traverser ses difficultés de manière générale, sur un plan social et/ou physique, et en particulier dans le cas de l’acné. Comme le souligne le Dr Revol, il s’agit pour les parents d’arriver à adopter une position intermédiaire : ne pas dramatiser – des d’acné sévère nécessitant une prise en charge. Pour une relation plus sereine, le Dr Revol conseille de laisser la parole à celui des deux parents qui est lui-même le moins touché personnellement par l’acné, s’il en a souffert ou en souffre encore.
Vidéo

news_idees_recues_acne_2.jpg
Par ailleurs, comme l’indique la conseillère en image Julie Equipart, les parents peuvent aider l’ado à se réapproprier son corps par des choses simples, comme le hamman, les soins du corps, le shopping etc.

« L’acné s’explique par des facteurs purement physiologiques »
S’il est vrai que les facteurs psychologiques ne déclenchent pas la maladie acnéique, le stress – comme pour toutes les maladies cutanées – agit sur la fréquence et l’intensité des poussées. En effet, comme le rappelle Dr Olivier Revol, les tissus nerveux et cutanés sont issus de la séparation, au stade embryonnaire, de l’ectoderme.
Conséquence : la vie psychique et l’épiderme sont intimement liés tout au long de notre vie, comme l’indique par exemple l’expression « être à fleur de peau ».
Vidéo

Or, nous apprend Maureen Aubras, on peut agir sur le stress. Cette sophrologue qui fait partie du programme #AcnéInsideOut précise que la sophrologie permet de gérer le stress par des techniques de respiration et de visualisation positive. Moins de stress, c’est une concentration hormonale plus équilibrée, une production de sébum moindre, et des crises d’acné moins fréquentes…

« Il ne faut surtout pas camoufler ses boutons car cela aggrave la situation »
On peut au contraire tout à fait se maquiller, en prenant soin de choisir le bon de teint, non comédogène et adapté à son type d’acné : Joëlle Nonni, experte maquillage et soins Avène, recommande le fond de teint correcteur fluide en cas d’acné légère, avec petits boutons et pores dilatés. Pour une acné inflammatoire, avec des boutons plus colorés, on a intérêt à utiliser la crème de teint compacte, qui a un effet plus couvrant avec moins de matière, ce qui n’accentuera pas les reliefs des boutons. La crème de teint présente l’avantage de résister à l’eau tout en laissant respirer la peau, ce qui est idéal pour aller à la piscine ou à la plage.
Vidéo


 Retrouvez tous les conseils de nos experts Cleanance #AcnéInsideOut en vidéos et podcasts.

Envoyer par mail

Chaque peau a des besoins très particulier,
trouvez votre rituel de soins Eau Thermale Avène.

Commencez maintenant.
  • Produits recommandés pour résoudre vos problèmes de peau
  • L'accès à vos produits préférés et commentaires
  • Enregistrement de vos achats pour récompenser votre fidélité
Inscrivez-vous maintenant

Recherche en cours

Login requis

Connectez-vous à votre compte ou inscrivez-vous pour sauvegarder cette information


Me connecter ou créer un compte