Soleil et traitements

Médicaments et soleil

Certains médicaments ou substances contiennent des molécules qui réagissent aux UV, c'est-à-dire que leur structure se modifie lors des expositions au soleil et qu'elles deviennent allergisantes, voire toxiques. Cette transformation des médicaments peut entraîner une sensibilité accrue de la peau au soleil, on parle alors de photosensibilisation.   

Quels sont les médicaments photosensibilisants ?

Ils sont nombreux : anxiolytiques, antibiotiques, anti-dépresseurs, antidiabétiques, traitements hormonaux... Si vous suivez un traitement, lisez attentivement la notice pour savoir si le soleil est contre-indiqué pendant toute la prise du médicament. En cas de vacances programmées, parlez-en à votre médecin au préalable pour ne pas risquer une photosensibilisation !

av_solaires_reaction_medicament_1x1

CONSEIL D’AMI (ET D’EXPERT)

Prendre son traitement à la bonne heure

Si cela est possible, prenez le médicament le soir, vers 17 ou 18 heures, plutôt que le matin.

Bienfaits et méfaits du soleil sur la peau

Comment se manifeste une photosensibilisation ?

On distingue deux types de réactions à la photosensibilisation.

La réaction phototoxique

La réaction phototoxique est la réaction la plus fréquente, à ne pas confondre avec une allergie au soleil.  Elle est due à l’utilisation d’une grande quantité de photosensibilisant. Elle se manifeste dans les minutes ou les heures qui suivent l’exposition au soleil et se traduit par l’apparition de marques rouges sur les zones photo-exposées localisées sur les régions du visage, du cou, du décolleté, mais aussi les bras, les jambes et les pieds. Après une telle première réaction, une nouvelle exposition peut déclencher une réaction retardée ou photoallergie.

La réaction photoallergique

La réaction phototoxique est la réaction la plus fréquente, à ne pas confondre avec une allergie au soleil. Elle est due à l’utilisation d’une grande quantité de photosensibilisant. Elle se manifeste dans les minutes ou les heures qui suivent l’exposition au soleil et se traduit par l’apparition de marques rouges sur les zones photo-exposées localisées sur les régions du visage, du cou, du décolleté, mais aussi les bras, les jambes et les pieds. Après une telle première réaction, une nouvelle exposition peut déclencher une réaction retardée ou photoallergie.

Attention, si vous preniez le même traitement l'été dernier et que vous n'avez souffert d'aucune réaction désagréable, cela ne veut pas dire que vous ne risquez rien cette année. En effet, plusieurs expositions ou périodes d'expositions précèdent souvent une réaction allergique de photosensibilisation. Prudence, ces mêmes réactions peuvent se produire suite à des séances d'UV artificiels en cabine !

Que faire en cas de réaction de photosensibilisation ?

En cas de réaction à un traitement photosensibilisant, il faut stopper immédiatement toute exposition au soleil. Selon la gravité, le pharmacien ou le médecin proposera des applications de crème ou gel pour calmer les démangeaisons et des soins pour traiter les vésicules.   

Eviter le soleil

En prévention, il est plus sage de respecter à minima les heures d’exposition au soleil ou tout bonnement de ne plus s’exposer.

Adopter la bonne protection

Soyez attentif à votre peau : si le coup de soleil apparaît en général douze heures après, les patients décrivent souvent une sensation de brûlure au moment même de l’exposition. Dans tous les cas, il faut éviter l’exposition aux UV et utiliser une protection UVA/UVB maximale.

Se protéger toute l’année

Eté comme hiver, qu’il pleuve ou qu’il vente, les rayons du soleil agissent sur la peau, c’est pourquoi il est important de donner à sa peau la protection quotidienne dont elle a besoin pour se protéger toute l’année. Même en ville, on applique une crème hydratante avec un indice de protection léger pour filtrer les UV et pouvoir continuer à déjeuner en terrasse en toute tranquillité !

av_solaires_lucite_estival_1x1
av_solaires_demangeaison_boutons_1x1

Les antibiotiques, comme d’autres médicaments, sont incompatibles avec le soleil et peuvent entrainer des réactions telles que des boutons, des démangeaisons voire des problèmes de pigmentation. Si vous suivez un traitement, il faut impérativement lire la notice avant de vous exposer au soleil afin de limiter les risques liés à l’exposition. 

Les médicaments ne sont pas les seules substances photosensibilisantes : certains parfums et autres cosmétiques à base d'alcool, mais aussi certaines plantes et fruits (gazon, persil, agrumes, figues...) le sont aussi.   Le cas le plus typique est celui d'une personne qui vient de se faire un jus de citron, qui se touche le bras puis qui présente des marques après avoir été au soleil. En pratique, lavez-vous toujours bien les mains après avoir mangé ou cuisiné.
 

Dans la même gamme

NOS SOLUTIONS POUR PROTEGER L’AVENIR

Les soins Eau Thermale Avène conçus pour protéger la peau et respecter les océans

u5wa3z31qn5sjx8cabp5wpgfk5hitc8msdhumpy

Très haute protection Crème minérale SPF 50+

Protège

u5wa3z31qn5sjx8cabp5wpgfkakqcmm9o3j3m8y

Lait minéral SPF 50+

Protège, hydrate