16/06/2017 - Dossiers

Sur la plage, je fais quoi pour préserver l’environnement ?

Ah le bonheur d’être sur la plage, sous le soleil, à côté de l’eau, au plus près des éléments et de cette nature qu’on aime tellement qu’on a envie de la protéger. Alors, qu’est-ce que je peux faire concrètement cet été pour préserver l’environnement ?

image13_format_news.jpg


J’utilise les transports doux pour me rendre à la plage :
Bonne résolution, je laisse ma voiture se reposer devant la maison de vacances, et j’enfourche mon vélo : le bonus, en 15 mn aller et 15 mn retour, je brûle environ 250 calories, l’équivalent d’un cône glacé ! En résumé ou presque, je mange des glaces c’est écolo

Je choisis des produits solaires éco-responsables :
solaire-avene.jpg

Avec sa démarche « Skin Protect, Ocean Respect » Eau Thermale Avène s’est imposée une charte de formulation qui permet à la fois d’offrir une protection UVB-UVA optimale et de minimiser l’impact sur l’environnement : ces produits solaires ne contiennent pas de filtres hydrosolubles, car ils sont plus facilement assimilés par les organismes marins, et pas de silicones, car il sont difficilement biodégradables. Et le nombre de filtres solaires est de 4 seulement, pour limiter l’impact sur les milieux marins. Ma peau est protégée, et l’environnement respecté !

Je pique-nique écolo :
Un pique-nique fait maison et avec des produits de saison, c’est bon pour moi, et pour la planète ! Je privilégie aussi les emballages réutilisables comme les boîtes alimentaires, les gourdes d’eau plutôt que les bouteilles, les boîtes à fruits…

Je ne jette rien sur la plage :
plage_solaire_avene.jpg
‘Sur la plage abandonnée’, c’est joli en chanson, mais pas quand il s’agit de déchets : une canette met 100 ans à se dégrader, et un mégot 5 ans ! Je ramasse donc mes déchets pour les déposer dans les poubelles prévues en bord de plage. Je pense à trier les emballages recyclables. En cas de doute, je vérifie sur le pense-bête Eau Thermale Avène conçu en partenariat avec Eco-emballage.


Je boycotte les sacs en plastique :
Il n’y a rien qui ressemble autant à une méduse qu’un sac en plastique échoué dans l’océan : alors, pour éviter que les tortues de mer friandes de méduses ne s’étouffent avec un sac en plastique, j’utilise plutôt des sacs en papier.


Je limite mes douches en bord de plage :
douche_plage_avene.jpg

Une p’tite douche pour enlever le sel ou le sable sur la peau, c’est agréable, mais je garde en tête qu’une douche utilise environ 15 litres d’eau par minute : je ne m’éternise pas !


Je respecte la biodiversité :
ocean_respect_solaire_avene.jpg
Tout un petit monde vit près du littoral. J’apprends aux plus jeunes à respecter cette biodiversité en montrant le bon exemple : ne pas aller dans les dunes protégées, ne pas s’éloigner des chemins balisés, remettre en place les pierres une fois qu’on a observé le petit écosystème qui s’y cache… Et je peux si je le souhaite m’engager auprès des Laboratoires dermatologiques Avène pour soutenir PUR PROJET, d’un programme socio-environnemental qui participe à la régénération des coraux détruits en Indonésie.

 

Envoyer par mail
  • Des conseils de soins personnalisés
  • Offres spéciales & concours
  • Avis à propos de vos produits préférés

Chaque peau a des besoins très particulier,
trouvez votre rituel de soins Eau Thermale Avène.

Commencez maintenant.
  • Produits recommandés pour résoudre vos problèmes de peau
  • L'accès à vos produits préférés et commentaires
  • Enregistrement de vos achats pour récompenser votre fidélité
Inscrivez-vous maintenant

Recherche en cours

Login requis

Connectez-vous à votre compte ou inscrivez-vous pour sauvegarder cette information


Me connecter ou créer un compte