Goutte ETA

 

CARNET D'EXPERT

La peau de votre bébé

ZOOM SUR LA PEAU DE VOTRE BÉBÉ

La peau du bébé est très fragile. Les soins, et en particulier les soins d’hygiène, les bains, les changes sont des moments privilégiés. Vous créez ainsi de multiples instants de douceur.

D’abord un rôle relationnel car, dès la naissance, c’est par le contact de peau à peau que le bébé fait connaissance avec le monde qui l’entoure. Avant même de le voir.  Elle est le vecteur de ses premiers échanges.

Ensuite un rôle protecteur car sa peau empêche les pertes excessives d’eau, de protéines, de sels minéraux, de chaleur, et empêche l’entrée de microbes et de bactéries…
On comprend que la peau, pour remplir correctement sa fonction de barrière, doive être particulièrement « solide et résistante », donc en bonne santé.

Or, justement, à la naissance, elle est particulièrement douce, veloutée, fine, et donc fragile, tendre, vulnérable.
Même non défaillante, la barrière cutanée est loin d’être une barrière absolue. Une grande prudence s’impose donc. A fortiori sur la peau de votre bébé qui réclame toute votre attention et beaucoup de douceur.
D’autant que sa fragilité naturelle peut lui causer de petits, voire parfois, de plus grands soucis.

Petits et grands soucis

Les « ennemis » sont nombreux : autant bien les connaître :

  • Les produits de toilette qui contiennent des tensio-actifs utilisés pour éliminer les impuretés et qui peuvent parfois contenir des substances irritantes : colorants, conservateurs…
  • Les urines et les selles qui restent en contact prolongé avec la peau,

 

  • le soleil, qui peut tout autant brûler la peau du bébé que provoquer sa déshydratation. À ce titre il faut faire preuve d’une vigilance de tous les instants.
  • Un traumatisme (même léger en apparence, comme le simple fait d’enlever un sparadrap), une écorchure, une brûlure même superficielle, peuvent provoquer une petite lésion qui, rapidement se révèlera être une porte d’entrée aux infections…

 

av_carnets-experts_bebe_toilette-bebe_1x1
av_carnets-experts_bebe_maman_1x1

Des soins haute tolérance

Les soins, et en particulier les soins d’hygiène, les bains, les changes, sont des moments privilégiés avec Bébé. Ainsi, en liant la fonction d’hygiène cutanée à la vie affective de votre bébé, vous créez de multiples instants de douceur, d’amour et d’échange.

Mais il est indispensable de lui réserver les soins les plus sûrs :

 

  • Formulés avec un minimum d’ingrédients sélectionnés pour leur grande douceur et leur parfaite tolérance,
  • sans parfum, sans colorant, sans alcool et sans paraben,
  • testés sous contrôle pédiatrique et dermatologique,
  • adaptés aux peaux les plus fragiles,
  • très haute tolérance.

 

Nos réponses d'expert à vos questions

Pour prendre soin de la peau fragile de votre bébé

La toilette des bébés a pour but d’assurer une bonne hygiène cutanée, essentiellement pour éviter les infections. N’utilisez pas de savon ordinaire, trop irritant ou qui risquerait de dessécher la peau. Il convient d’utiliser des produits très doux adaptés à la peau de bébé. Pour les cheveux, utilisez un produit Corps/Cheveux ou un shampoing spécifique qui ne pique pas les yeux, deux ou trois fois par semaine. 
Toilette des yeux : à l’eau claire ou au sérum physiologique. 
Toilette des oreilles : ne jamais utiliser de coton-tige ; seuls les pavillons doivent être nettoyés. 
Toilette du nez : utilisez un peu de coton roulé, imprégné de sérum physiologique pour nettoyer chaque narine, en changeant de coton pour chaque côté.

Le soir, un bain a des vertus calmantes et peut ainsi favoriser l’endormissement. Laissez-lui le temps de « barboter ». Ne le privez pas du plaisir de découvrir l’eau, de jouer avec lui. La température du bain doit être entre 36° et 37°. Lavez doucement votre bébé, puis rincez-le délicatement avec une attention particulière au niveau des plis. Veillez à ne jamais laisser votre bébé seul dans son bain ni sur une table à langer.

Limitez-vous à ce qui est indispensable à la toilette et aux soins de base. Utilisez des soins spécifiques qui donnent toutes les garanties de sécurité.

Les croûtes de lait sont habituelles et sans conséquences. Il est conseillé de les décoller doucement avec une brosse douce après les avoir ramollies avec un produit spécifique. Si les croûtes persistent et s’étendent, une pommade médicamenteuse pourra être nécessaire. Demandez conseil à votre médecin ou votre pharmacien.

Le soleil est indispensable aux petits pour leur bien-être et leur croissance. Mais à certaines conditions : 
De midi à quatre heures, n’exposez pas votre bébé au soleil. 
Avant de partir en promenade ou à la plage, appliquez-lui un produit photoprotecteur de fort indice (50). 
Laissez votre bébé à l’ombre. S’il va au soleil, mettez-lui toujours un tee-shirt sec, une casquette ou un chapeau. 
- Choisissez des lunettes de soleil (homologuées, marquage CE). 
Régulièrement, réappliquez le produit photoprotecteur (surtout après la baignade). 
Protégez votre bébé sous un parasol (mais attention à la réverbération). 
Faites-le boire souvent.

Contre les rougeurs des fesses, la prévention est essentielle. Il faut : 
Changer votre bébé régulièrement dès qu’il est mouillé 
Bien nettoyer les petites fesses, c’est-à-dire plusieurs fois par jour, à chaque change, afin d’éviter au maximum les contacts entre les urines ou selles et la peau. 
Utiliser une eau nettoyante ou un lait de toilette adapté puis rincer délicatement. En cas d’irritation, pulvérisez une fine brume d’Eau thermale. 
Sécher avec un linge propre et doux ou un mouchoir en papier en évitant les frictions. Vous pouvez alors appliquer une crème pour le change, qui constitue un isolant, sous forme d’un film qui s’interpose entre la peau et ses « agresseurs ». En cas de rougeurs, laissez les fesses de bébé à l’air le plus souvent possible. Si malgré toutes vos précautions, les rougeurs persistent, consultez votre médecin.

AV_Visual_Baby universe

Nos soins adaptés à la peau de votre bébé

Je découvre