Les ingrédients Eau Thermale Avène

En toute transparence

Aujourd’hui, certains d’entre-vous se posent des questions – et à raison – sur la composition des produits dermo-cosmétiques au point parfois de renoncer à l’utilisation de ces soins. Nous ne transigeons pas avec la sécurité de nos produits et travaillons avec des équipes hautement qualifiées de toxicologues à leur évaluation minutieuse. En toute transparence, nous vous ouvrons nos tubes et nos flacons et vous parlons de notre politique au sujet des composants dits controversés.

QUESTIONS FRÉQUENTES

• Les tests sur les animaux sont interdits dans l’Union Européenne depuis 2004 pour les produits finis, et 2013 pour les ingrédients utilisés pour fabriquer ces produits. Précurseurs dans cette démarche, nous utilisons, depuis 1995 des modèles innovants de peaux reconstruites en Laboratoire. • 700 tests peuvent être menés pour un produit dermo-cosmétique et si un seul test n’est pas concluant, le produit ne sera pas lancé. • 3 ans de recherche, c’est la durée moyenne nécessaire entre la découverte d’un actif et la mise sur le marché du produit fini...mais cela peut aller jusqu’à 10 ans !

• Les filtres solaires sont essentiels pour protéger la peau des UV, responsables d’une grande majorité de cancers cutanés : ils les absorbent ou les dévient. • Nous utilisons dans certaines formulations le dioxyde de titane [NANO] qui est un filtre solaire sûr et autorisé jusqu’à 25% dans le produit fini. • Il a été démontré qu’il ne pénètre pas significativement dans la peau et ne présente pas de danger d’inhalation. • Nos nouvelles formules ne contiennent plus de Méthoxycinnamate d’éthylhexyle (OMC) suspecté d’être un perturbateur endocrinien. 1- Autorisé par le Règlement Cosmétique Européen (13) comme filtre solaire à la concentration maximale de 25%. 2- Nous appliquons des marges de sécurité importantes : notre Dioxyde de titane [NANO] est donc sûr même sous forme de spray : les gouttelettes sont supérieures à 100 µm (sans risque de pénétration pulmonaire) et ne présente pas de danger d’inhalation

• Les huiles minérales que nous utilisons (paraffine, cire microcristalline, etc) sont de qualité Pharmacopée Européenne et sont donc purifiées sans risque pour la santé. • Elles ne sont en aucun cas des huiles à usage industriel. • Nous les utilisons pour leur excellente tolérance et leurs propriétés de protection et d’hydratation.

• Pour mieux répondre aux attentes de nos consommateurs, nous avons décidé de ne plus intégrer les Parabènes comme ingrédients dans nos nouveaux produits. • De même, la Méthylisothiazolinone (MIT) et le phénoxyéthanol ne sont désormais plus présents dans nos nouveaux produits.

• Les antioxydants évitent aux formules de rancir, notamment les corps gras. • Nous utilisons, quand la formule le nécessite, le Butylhydroxytoluène (BHT) dont il a été prouvé qu’il n’était ni un irritant, ni un perturbateur endocrinien. • Contrairement au Butylhydroxyanisole (BHA) que nous n’intégrons plus à nos formules. • Dans une démarche d’amélioration continue de nos formules, nous cherchons néanmoins des alternatives mais il existe pour l’instant peu de substituts.

• Les silicones ne sont pas tous sujets à controverse. • Nous intégrons dans certaines de nos formules du dimethicone, un agent hydratant et nourrissant. Il est souvent confondu avec le cyclotétrasiloxane (D4) qui lui est un silicone interdit et que nous n’utilisons pas. • Pour certains types d’usage, comme le massage des cicatrices, les silicones sont des ingrédients très efficaces et recommandés par les experts. • Ils sont bien tolérés par la peau, non comédogènes, non irritants et non allergisants. Ils améliorent le toucher et le fini d’un produit. • Nous n’utilisons pas le cyclotétrasiloxane (D4).