LA PEAU QUI GRATTE ?

La peau peut être, dans de nombreuses pathologies, sujette à des démangeaisons plus ou moins intenses : eczéma de contact, lichen plan, urticaire, sécheresse des peaux matures…
C'est également le cas de la dermatite atopique, dermatose fréquente pouvant toucher les enfants et la population adulte, causant des sensations de démangeaisons inconfortables et handicapantes.

Traiter correctement
cette pathologie

Fréquente chez le nourrisson et le jeune enfant, la dermatite atopique est une affection dont les démangeaisons sont la manifestation la plus gênante : elles perturbent la qualité de vie et troublent le sommeil de l’enfant et de sa famille.

Il faut calmer les démangeaisons par des médicaments locaux anti-inflammatoires, par des soins dermocosmétiques spécifiques et par l’apprentissage des gestes alternatifs au grattage.

Mais il est important de rappeler que la dermatite atopique n’est pas une maladie contagieuse !

Ce qu’il faut éviter ?

  • Détergents, savons, produits astringents
  • Frictions
  • Produits parfumés et alcoolisés
  • Exposition excessive aux intempéries

Peaux sèches à tendance atopique

Caractéristiques

Les peaux à tendance atopique sont des peaux très sèches sur lesquelles surviennent des poussées inflammatoires à intervalles de temps plus ou moins proches. Durant ces phases de poussée, la peau présente des plaques rouges plus ou moins grandes, qui démangent beaucoup. Elles sont suintantes au début, puis épaissies et sèches.

Les démangeaisons

Elles perturbent la vie quotidienne et elles sont parfois si intenses qu’elles empêchent non seulement l’enfant de dormir, mais aussi, de ce fait, les parents.

La peau

Elle est toujours sèche, même entre les poussées, d’aspect pâle et rêche.

La localisation

Les peaux à tendance atopique présentent une sécheresse générale et diffuse. Durant les phases de poussée, des zones de crise apparaissent. Avant l’âge d’un an, ces zones de crise sont localisées en général sur les joues, le front, le tronc et les membres, puis plus tard ce sont les grands plis qui sont atteints (plis des coudes et creux des genoux).

Comment soigner la peau qui gratte ?

Pour traiter correctement cette pathologie, les soins doivent pouvoir restaurer le confort cutanée (sécheresse, inflammation et démangeaisons) mais également l'immunité innée de la peau : c’est le rôle des émollients actifs.

L’ideal : les émollients biomimétiques « actifs ».
Outre leur qualité émolliente et la correction des carences en lipides, ces émollients contiennent des actifs dédiés à lutter contre :

  • l’hyper-réactivité cutanée
  • les sensations de démangeaisons
  • les anomalies des défenses cutanées.

Qu’est-ce qu’un émollient ?

Substances contenant des huiles minérales, des acides gras, et d’autres composants lipidiques qui vont avoir un effet hydratant sur la peau.
Leur action hydratante résulte essentiellement d’un effet occlusif avec limitation de la perte insensible en eau.
De ce fait le terme émollient est souvent considéré comme équivalent à hydratant (crème émolliente = crème hydratante).

Envoyer par mail
  • Des conseils de soins personnalisés
  • Offres spéciales & concours
  • Avis à propos de vos produits préférés

Chaque peau a des besoins très particulier,
trouvez votre rituel de soins Eau Thermale Avène.

Commencez maintenant.
  • Produits recommandés pour résoudre vos problèmes de peau
  • L'accès à vos produits préférés et commentaires
  • Enregistrement de vos achats pour récompenser votre fidélité
Inscrivez-vous maintenant

Recherche en cours

Login requis

Connectez-vous à votre compte ou inscrivez-vous pour sauvegarder cette information


Me connecter ou créer un compte