av_instit-biodiversity-impluvium-hdrvb-square

Un bassin versant protégé L’impluvium d’Avène, au cœur d’un environnement naturel et d’une biodiversité préservée

Un impluvium est un territoire géographique qui contribue à l'alimentation d'un cours d'eau.
Celui d'Avène est une vaste zone, située au sein du Parc Naturel Régional du Haut-Languedoc, dans laquelle l'eau de pluie infiltre les sous-sols.

Chaque goutte qui pénètre cette terre va alimenter la source d'Avène après un trajet souterrain de plus de 50 ans, jusqu'à -1500 mètres de profondeur. Pour garantir la qualité de cette eau à la source, l'environnement naturel qui l'entoure doit être protégé.
C'est pourquoi les activités de l'homme sur l'impluvium sont très limitées et strictement contrôlées.

  • <span class="ezstring-field">av_instit_environnement_avene2©studiochevojon_368x460</span>
  • <span class="ezstring-field">av_instit-thermal-park-hdrvb-square_368x460</span>
  • <span class="ezstring-field">av_instit_environnement_avene3©studiochevojon_368x460</span>
Goutte ETA


Un site unique

 

Qu'est-ce qui fait la particularité de l'impluvium d'Avène ?

C'est le lieu de formation de l'Eau thermale d'Avène. Par sa situation à la croisée des climats méditerranéen, montagnard et continental de la haute vallée de l'Orb, l'impluvium d'Avène est de nature exceptionnelle.

L'eau de pluie se déverse sur le bassin versant et effectue un long parcours dans ses profondeurs souterraines. Pendant sa progression, elle se réchauffe et se charge en éléments biologiques et minéraux qui signent ses propriétés apaisantes, anti-irritantes et adoucissantes.

Surface et profondeurs de l'impluvium

Le bassin versant représente une superficie de 27 km2. Les reliefs sont très marqués entre la Station thermale d'Avène à 340 mètres d'altitude et des sommets culminants à 1022 mètres.

S'il pleut en moyenne 1200 millimètres d'eau par an, une partie seulement de ces eaux s'infiltre en profondeur pour donner plus tard naissance à l'Eau thermale d'Avène.

L'autre partie reste à une faible profondeur et alimente les captages destinés à l'alimentation en eau sur le territoire.

Toutes nos activités sont réalisées dans le respect de la biodiversité.

Séverine Roullet-FurnemontDirectrice RSE et Développement Durable du groupe Pierre Fabre.

Un site végétalisé

Les parcs naturels régionaux ont un mode de développement basé sur la mise en valeur et la protection de patrimoines naturels, considérés comme riches et fragiles. L'impluvium d'Avène profite ainsi des mesures de protection de la faune et la flore, des eaux et des sols du Parc du Haut-Languedoc.

Il est constitué de 76 % de forêts, avec un mélange de feuillus (chênes, hêtres, châtaigniers) et de résineux (pins et sapins douglas).

Les surfaces agricoles occupent, quant à elles, 22 % de sa surface et sont principalement destinées aux pâturages et à la culture de plantes fourragères.

Des forêts protectrices des eaux souterraines

Les arbres qui entourent le bassin versant d'Avène maintiennent l'humidité des sols et sont indispensables pour préserver l'intégrité de nos ressources en eau.

C'est pourquoi nous sollicitons l'expertise et les préconisations de l'Organisme National des Forêts (ONF) pour nous aider à assurer la gestion durable du parc forestier.

Afin de préserver la biodiversité et les espèces animales qui y vivent, le site d’Avène-les-bains a été agréé refuge LPO par la Ligue de Protection des Oiseaux.

Le rôle du Laboratoire de l'Eau

Le Laboratoire de l'Eau est garant de la qualité de l'Eau thermale d'Avène et de la pérennité de sa source.

Ce centre de recherche est à la fois un poste d'observation, d'analyse et d'information sur l'Eau thermale d'Avène et son bassin versant.

Protéger la source et l'impluvium d'Avène, c'est agir sur la source elle-même, sur la formation de l'Eau, sur les sols, les forêts, et sur la ressource en eau de la commune.

API’A, Association pour la Préservation de l’Impluvium des eaux d’Avène

Nous avons mis la qualité et les bienfaits de l’Eau thermale d’Avène au centre de nos préoccupations depuis plus de 30 ans. La protection de l’environnement et de la biodiversité, dans lesquels nait et vit cette ressource unique, est essentielle. Créée le 22 mars 2021, à notre initiative, avec la Mairie d’Avène, API’A vise à contribuer à la préservation de cet Impluvium, avec les parties prenantes du territoire. Pour ce faire, afin de définir le projet et les actions portés par l’association, nous les avons associés en amont à cette réflexion.

Les actions de l’Association API’A

API’A animera les initiatives locales pour la préservation des ressources en eau de l’Impluvium. L’association mettra en œuvre des actions environnementales et de sensibilisation, notamment, dans les domaines de la gestion durable des forêts, de l’agriculture responsable et de la préservation de la biodiversité locale. Les premiers travaux conduits par l’association seront des diagnostics individuels, sur 10 propriétés forestières volontaires du territoire, pour définir les axes d’amélioration pour une gestion durable de ces parcelles ; l’optimisation du recyclage des déchets plastiques agricoles et le financement de matériels pour l’amélioration de la gestion des effluents agricoles.