Soins solaires SPF 50+

Soins solaires SPF 50+

La très haute protection solaire SPF50 + garantit une très large protection UVB-UVA stable, efficace et très bien tolérée. Cet indice de protection solaire existe de la crème solaire indice 50+ au stick SPF 50+, une réponse adaptée à toute la famille.

Filtrer les produits
Filtrer les produits

29 résultats

VOTRE PEAU

Le capital soleil est déterminé génétiquement à la naissance et varie selon le phototype. Se protéger c'est le préserver!

  • 1 (current)
  • 2
  • 1 (current)
  • 2
DÉCOUVREZ AUSSI

Désiré lorsqu'il fait défaut l'hiver, on cherche à s'en préserver tout en recherchant sa présence les jours d'été durant les vacances. Le soleil cause nombre de pathologies liées à une surexposition, il faut donc adopter les bons gestes si l'on souhaite en profiter tout en protégrant sa peau.

Les risques d'une exposition au soleil sans protection.

C'est un expérience à ne pas tenter : selon le type de peau, un érythème solaire va apparaître après une à deux heures d'exposition. Les zones cutanées deviennent rouges avec une sensation douloureuse. C'est une brûlure au premier degré. Si l'on continue l'exposition, les zones exposées peuvent se boursouffler, avec des formations de cloques et quelquefois d'un œdème. Là, nous sommes en présence d'une brûlure au second degré qui demande un traitement médical sans tarder car, au delà des sensations douloureuses très éprouvantes, des infections cutanées peuvent apparaître. Généralement, une brûlure au second degré laisse une cicatrice après guérison. Mais ce n'est pas tout. Une exposition prolongée au soleil peut déclencher une insolation avec fièvre, troubles cognitifs et c'est une urgence médicale. Et pour couronner l'ensemble, une peau exposée au soleil sans protection durant de longues périodes répétées peut souffrir de l'apparition de cancers cutanés, les mélanomes dont certains sont à pronostics très sombres. On l'a compris, oublier de se protéger du soleil n'est pas seulement une négligence, c'est très dangereux !

Les protections solaires.

Les protections solaires peuvent prendre plusieurs formes : crème, gel, huile, spray, lait, etc. Le principe est qu'elles ont été élaborées par des spécialistes en soins cosmétiques pour protéger la peau des rayons ultraviolets du soleil, désignés selon leur fréquence par les acronymes UVA et UVB. Ceux-ci ont un fort pouvoir pénétrant et traversent l'épiderme pour atteindre le derme, la couche profonde et vascularisée de la peau. Ces produits vont donc protéger la peau des brûlures et limiter le risque de développer des cancers cutanés.

Les indices de protection.

Le coefficient de protection IP ou CP, indiqué sur l'emballage ou le contenant détermine le pouvoir photoprotecteur d'une crème solaire. Définis en laboratoire, les indices quantifiés en coefficients expriment le temps nécessaire pour qu'un coup de soleil, soit un érythème solaire, se développe sur le corps. Des tests sont réalisés avec des volontaires en situation réelle (exposition et sudation) pour déterminer l'indice de protection d'un produit solaire. Concrètement, un indice de crème solaire 60 représente 60 fois le temps d'exposition sans avoir un coup de soleil, par rapport à une peau sans protection. C'est sur ce critère qu'ont été classés les produits de protection :

  • Protection faible : de 6 ou 10
  • Protection moyenne : 15, 20 ou 25
  • Protection haute : de 30 ou 50
  • Très haute protection : de 50+

Les crèmes à très haute protection solaire.

Tout d'abord, il faut savoir que la peau développe un mécanisme naturel de protection face au rayonnement solaire. Il s'agit du « bronzage » qui est dû à la production de mélanine par l'épiderme. Ce bronzage qui apparaît progressivement va protéger la peau de l'apparition des érythèmes solaires et de la survenue de cancers cutanés. Mais certaines peaux ne bronzent que modérément et sont donc très sensibles au rayonnement solaire. Ainsi ont été classés les différents types de peau selon leur capacité à réagir au rayonnement solaire.

  • Phototype 0 : peau type albinos qui peut brûler très facilement. Ne doit jamais s’exposer au soleil.
  • Phototype 1 : peau très claire, blanche, cheveux blonds ou roux, yeux bleus ou verts, taches de rousseur apparaissant en cas d’exposition, brûle facilement au soleil et ne bronze jamais
  • Phototype 2 : peau très claire, cheveux blonds ou châtains clairs, taches de rousseur qui apparaissent au soleil, brûle facilement et bronze légèrement.
  • Phototype 3 : peau hâlée, cheveux blonds ou châtains, peu ou pas de taches de rousseur, peu de coups de soleil, bronze progressivement.
  • Phototype 4 : peau mate, cheveux châtains ou bruns, aucune tache de rousseur, bronze aisément.
  • Phototype 5 : peau brune foncée, naturellement pigmentée, cheveux et yeux noirs, bronze beaucoup.
  • Phototype 6 : peau noire, cheveux et yeux noirs, pas de problème avec le soleil.

Dans les cas des phototypes 1 et 2, et pour les enfants, il est fortement recommandé d'utiliser exclusivement des crèmes solaires à très haute protection solaire, soit avec un IP supérieur à 50. On les appelle aussi « écran total ».

Utilisation d'une crème à très haute protection solaire.

En considérant les dégâts que peut occasionner une exposition au soleil sans protection, il convient d'être vigilant quant aux règles d'utilisation d'une crème à très haute protection solaire. - Avant toute exposition ou sortie plein air, il faut appliquer la crème ou produit similaire à très haute protection solaire sur toutes les parties du corps qui seront explosées. De plus, ne pas oublier de porter une coiffe (chapeau, casquette, etc.) car le cuir chevelu peut souffrir de coups de soleil, même au travers des cheveux. - Répéter ces applications 2 à 3 fois par jour, surtout en cas de sudation et de baignades. Bien insister sur le visage (front, pommettes) ainsi que sur la nuque et les épaules si elles sont exposées. - Après ces expositions au soleil et retour au domicile, prendre une douche fraiche puis, éventuellement, appliquer un soin après-solaire.

Retour en haut