ALORS
POURQUOI MOI ?
MILLE ET
UN VISAGES
MILLE ET
UN DOMMAGES

La timide qui pique un fard à la moindre émotion.

L’explosive que les éclats rendent écarlates.

La blonde diaphane que le froid et le chaud mettent en ébullition.

La rousse délicate auxquels des ancêtres ont transmis des gènes un peu trop Celtes.

L’hypersensible qu’un verre de vin ou un plat trop épicé transforme en lumignon.

3 FEMMES
pour 1 homme (1)
45 MILLIONS
de personnes concernées
(dans le monde)(2)
80%
des personnes
atteintes l’ignorent(3)
AU NOM...
DE LA ROSACÉE

Légères ou plus sévères, éphémères ou insistantes, ces rougeurs ont pourtant un joli nom : la Rosacée. La réalité est moins… rose. Jadis, on l’appelait « goutte rosée », puis elle est devenue couperose au 19ème siècle, érythrose au 20ème siècle…

Aujourd’hui, les dermatologues préfèrent parler de rosacée. Elle est aujourd’hui un motif de consultation quotidien.

ZOOM SUR...
LES AUTRES ROUGEURS
+
LA MALÉDICTION DES CELTES

Les mécanismes de survenue de la rosacée sont, aujourd'hui encore, assez mystérieux et l'on ne connaît pas la cause de cette maladie. Parmi les certitudes des scientifiques, il y a l'origine vasculaire de la maladie. Les vaisseaux sanguins seraient porteurs d'une anomalie de fonctionnement, en particulier chez des sujets de type nordique à peau claire, yeux clairs et cheveux clairs (cette particularité explique que l'on ait pu parler, pour qualifier la rosacée, de "malédiction des Celtes").

+
ZOOM SUR...
LES AUTRES ROUGEURS

Toutes les rougeurs au visage ne se valent pas... Dans certains cas, il ne s’agit pas de rosacée !

  • Pendant la grossesse, pas de panique, elles disparaissent généralement d’elles-mêmes quelques mois après l’accouchement.
  • Chez les bébés et les jeunes enfants, les phénomènes de « joues rouges » s’estompent au fur et à mesure que la peau de l’enfant s’épaissit.
  • En cas de démangeaisons qui accompagnent la rougeur, il s’agit peut-être d’une réaction allergique. Mieux vaut consulter rapidement un médecin.

En cas de doute, demandez conseil à votre médecin et votre pharmacien.

L’ÉMOTION
À FLEUR DE PEAU

La rosacée est une maladie inflammatoire, chronique et évolutive qui touche principalement le visage.

Elle se manifeste entre autres par une extrême réactivité de la peau – des picotements et des sensations de brûlure qui sont parfois très présentes.

+
FOCUS SUR LES...
FLUSHS

Enfant, nous sommes tous devenus écarlates pour un mensonge, un premier amour, un secret à ne pas dévoiler... A l’âge adulte, la mécanique des « flushs » demeure intacte, et parfois même elle s’emballe.

UN PHÉNOMÈNE NATUREL…

Le « flush » qui traduit le rougissement fulgurant des joues est un phénomène assez naturel, provoqué par l’adrénaline. Un phénomène injuste car le flush ne dépend pas forcément de l’intensité de la situation. A émotions égales, certains rougissent très souvent, d’autres jamais, c’est impossible à contrôler. Question de biologie !

… QUI PEUT SE DÉRÉGLER

Pour certains, c’est comme si le système s’emballait à la moindre occasion, ils « piquent un phare » pour un sourire ou lors d’un effort physique.
Subir de fréquents flushs constitue un signal. Plus qu’un simple symptôme, ça doit être le déclic pour commencer à agir avant que ça ne devienne permanent.

DES SIGNES CLINIQUES
CLINIQUES
QUI NE TROMPENT PAS
PAS

Les personnes souffrant de rosacée ont des bouffées de chaleur. Des rougeurs transitoires ou permanentes, des petits vaisseaux dilatés et parfois des boutons inflammatoires qui évoluent par poussées.

+
FOCUS SUR LES...
STADES DE ROUGEURS
  • Rougeurs intermittentes, rougeurs passagères ou flushs.
  • Rougeurs permanentes, rougeurs diffuses ou érythrose, apparition de petits vaisseaux ou couperose.
    Apparition de petits boutons ou rosacée inflammatoire.

Pour plus de conseils, parlez-en à votre médecin et votre pharmacien.

UNE DOUBLE
SOUFFRANCE

Cette maladie provoque une double souffrance esthétique et psychologique puisque ces rougeurs sont souvent porteuses de préjugés.

MOI ET MES ROUGEURS
(1) Chosidow O. Ann. Dermatol. Venerol. 2011; 138:S124-128 - (2) Tan J, Berg M. J. Am Acad Dermatol 2013; 69: S27-35. - (3) P&T 45, vol 34 n°1, January 2009, Brittney Culp, BA and Noah Scheinfeld, MD.
Envoyer par mail
  • Des conseils de soins personnalisés
  • Offres spéciales & concours
  • Avis à propos de vos produits préférés

Chaque peau a des besoins très particulier,
trouvez votre rituel de soins Eau Thermale Avène.

Commencez maintenant.
  • Produits recommandés pour résoudre vos problèmes de peau
  • L'accès à vos produits préférés et commentaires
  • Enregistrement de vos achats pour récompenser votre fidélité
Inscrivez-vous maintenant

Recherche en cours

Login requis

Connectez-vous à votre compte ou inscrivez-vous pour sauvegarder cette information


Me connecter ou créer un compte