Carnets experts

Cicatrisation

Cicatrisation

Que ce soit pour une irritation cutanée, suintante ou non, ou après un acte dermatologique, une réparation cutanée rapide et de bonne qualité s'impose.

Quel que soit votre type de peau, certains facteurs peuvent déclencher ou favoriser une sensibilité excessive : votre peau réagit fortement, là ou vous préfèreriez qu’elle ne se manifeste pas…

La marque Eau thermale Avène

Qu’est-ce que la cicatrisation ?

Une mécanique de précision…
La cicatrisation est une des plus remarquables propriétés des tissus humains.

C’est un processus normal de réparation des lésions des tissus qui comprend deux phases :
Une phase de cicatrisation profonde : les tissus dermiques se régénèrent, en formant des bourgeons charnus, des proliférations riches en vaisseaux et en cellules. Ce processus s’apparente à une inflammation. S’il est trop intense, il doit être régulé par des interventions médicales.
Et une phase superficielle au cours de laquelle l’épiderme se referme à partir des bords de la plaie.
Encore faut-il que le traumatisme ne soit pas trop important, que la plaie soit suffisamment petite pour que l’épiderme puisse se refermer directement, et qu’il n’y ait pas d’infection.

Quelles en sont les conséquences ?

BIEN CICATRISER : LAISSER DU TEMPS AU TEMPS

Si la « blessure » a été profonde, cette fermeture aboutit à la réparation de l’épiderme, mais l’aspect n’est pas exactement celui de la peau normale : il reste une cicatrice.Cette cicatrice va s’améliorer, se remodeler. On ne juge pas de l’état d’une cicatrice immédiatement, mais plusieurs mois après sa formation.
 
MAIS IL Y A DES CICATRISATIONS DIFFICILES

Dans certains cas, rares, on peut connaître de vrais problèmes de cicatrisation.

Parmi les causes :
- Certains troubles du métabolisme du collagène, par exemple, peuvent entraîner une réparation anormale, lente, ou des cicatrices atrophiques en «papier à cigarette».
- Des troubles de l’état général, comme la malnutrition,
- La station alitée prolongée (plaies chroniques, escarres),
- Une mauvaise circulation peut entraîner aussi des ulcères de jambe et des plaies qui cicatrisent difficilement.
- Enfin, certaines personnes ont tendance à avoir des cicatrices en relief, qui ressemblent à des bourrelets lisses, qui ne s’améliorent pas spontanément. Ces cicatrices sont dites « chéloïdes ». On parle alors de « cicatrisation excessive ».

Vidéos

Soins dermocosmétiques adaptés à votre type de peau

Découvrez nos carnets experts

Envoyer par mail

Chaque peau a des besoins très particulier,
trouvez votre rituel de soins Eau Thermale Avène.

Commencez maintenant.
  • Produits recommandés pour résoudre vos problèmes de peau
  • L'accès à vos produits préférés et commentaires
  • Enregistrement de vos achats pour récompenser votre fidélité
Inscrivez-vous maintenant

Recherche en cours

Login requis

Connectez-vous à votre compte ou inscrivez-vous pour sauvegarder cette information


Me connecter ou créer un compte