Goutte ETA

 

CARNET D'EXPERT

Peaux grasses à imperfections et à tendance acnéique

Zoom sur l'acné

Une peau grasse et luisante, quelques petits boutons, quelques « points noirs » apparaissent sur les joues ou le nez... Un début d’acné qui « marque » la          mise en route de la puberté ; de fait, une sensibilité excessive des glandes sébacées – qui sécrètent trop de sébum – aux hormones sexuelles qui inondent l’organisme à ce moment important de la vie. C’est un souci largement répandu puisque l’acné touche 83% des filles et 95% des garçons... Et, parce que son évolution est imprévisible, entre la guérison rapide, quasi-spontanée, et la persistance, elle doit toujours être prise au sérieux et faire l’objet d’un traitement adapté.

 

Les médicaments : à chaque forme d’acné son traitement spécifique.

  • Acné légère : traitements comédolytiques (favorisant l’expulsion des points noirs) ou antibiotiques locaux pour lutter contre l’inflammation.
  • Acné moyenne : quand les mesures locales ne suffisent pas, il faut associer un traitement antibiotique par voie générale. Et faire attention aux expositions au soleil (risque de sensibilisation) : vous devez « photoprotéger » votre peau. Interrogez votre médecin.
  • Acné sévère : Le recours à l’isotrétinoïne s’impose régulièrement. Sa prescription relève de votre médecin car elle implique des précautions rigoureuses, particulièrement en terme de contraception. Généralement, son action a des effets spectaculaires.

Votre dermatologue ou votre pharmacien vous conseillera les produits d’hygiène ou de soins les plus adaptés à votre peau et  votre problème.

Pour les soins, sont à privilégier :

  • des produits doux afin d’épargner votre peau,
  • des produits hydratants ou émollients pour compenser la sécheresse cutanée provoquée par certains traitements,
  • des produits « non comédogènes » pour ne pas ajouter de nouveaux points noirs à votre acné…

… et, d’une manière générale, des produits spécifiquement conçus pour les peaux à tendance acnéique.

title

Les différentes formes d'acné

av_carnets-experts_acne_hyperseborrhee_4x5

L'hyperséborrhée

C’est l’étape initiale de toute forme d’acné.

Trop de sébum : la peau brille et de petits boutons apparaissent.

Découvrir
av_carnets-experts_acne_acne-retentionnelle_5x4

L'acné rétentionnelle

Le sébum s’accumule dans les follicules sébacés et entraîne la formation de comédons ouverts (points noirs) ou fermés (microkystes).

Découvrir
av_carnets-experts_acne_xerose-induite_5x4

La xérose induite

Elle correspond aux peaux déshydratées par des produits d’hygiène contenant des tensio-actifs trop aggressifs (savons). De la même façon, des traitements irritants (rétinoïdes, acides de fruits) dessèchent la peau.

Découvrir
av_carnets-experts_acne_acne-inflammatoire_4x5

L'acné inflammatoire

Prolifération de bactéries (Propionibacterium acnes) et rupture du follicule dans le derme ; apparition d’une inflammation et d’un bouton rouge (papule) puis purulent (pustule).

Découvrir
Nos réponses d'expert à vos questions

Pour mieux vivre avec votre peau à tendance acnéique

Ces cicatrices, visibles sur la peau, sont des séquelles de boutons d’acné. Dès votre acné guérie, adressez-vous à votre dermatologue qui vous conseillera utilement et vous proposera un traitement adapté (peeling, laser…) afin de vous en débarrasser.

Pas d’excès de zèle pour la toilette… Ne cherchez pas à « décaper » votre peau, vous ne parviendrez qu’à l’irriter davantage. Traitez-la avec douceur. Des pains dermatologiques ou des gels nettoyants « sans savon » sont à utiliser et pour le démaquillage, privilégier des soins doux quotidiens.

Oui, mais pas n’importe comment… Choisissez avec soin des produits non comédogènes. C’est la moindre des précautions. Et si vous voulez camoufler quelques petites cicatrices, les Laboratoires dermatologiques Avène ont développé une gamme très complète de produits « couvrants » qui allient efficacité et innocuité.

Le chocolat et la charcuterie sont sans conséquence ; le tout, bien entendu est de rester modéré dans les quantités consommées… et de privilégier une bonne hygiène alimentaire qui sera toujours bénéfique pour votre peau, comme pour votre santé d’une manière générale.

Le soleil est un faux ami qui vous fait parfois croire qu’il vous veut du bien. En effet, lorsque vous vous exposez au soleil, les boutons sont asséchés et les points noirs masqués par le bronzage. Mais de microkystes se sont formés qui ressortent au retour des vacances. Les cicatrices d’acné récentes exposées au soleil, peuvent laisser une tache brunâtre inesthétique et persistante. Pour vous prévenir de ces désagréments, protégez votre peau par une exposition modérée au début et en utilisant ensuite des protecteurs solaires de qualité. Si vous suivez un traitement anti-acnéique, demandez conseil à votre dermatologue avant de partir en vacances car certains traitements ne font pas bon ménage avec le soleil.

av_ cleanance_comedomed_social_post_3_hd

Nos soins adaptés à la peau à tendance acnéique

Je découvre