Sommaire

La vie après les traitements contre le cancer

Le soulagement de la fin des traitements anticancéreux peut, paradoxalement, être accompagné d’une période de doutes : peur de la récidive, du retour à l’emploi et parfois simplement de retrouver une vie normale jusqu’ici rythmée par les soins. Vous donner quelques clés pour vous aider à vous reconstruire personnellement, socialement, nous sommes là pour ça.

Après cancer : pourquoi ces doutes ?  

C’est l’un des inconvénients des traitements contre le cancer. Même terminés, leurs effets sur votre corps ou votre esprit peuvent perdurer. Fatigue, douleurs, troubles de l’attention ou de la mémoire, sensibilité cutanée… Toutes ces manifestations peuvent impacter votre moral et freiner la mise en œuvre de vos projets. Maintenir de bonnes pratiques de vie peut vous aider à retrouver confiance en vous, et à réduire à la fois ces effets indésirables et le risque de récidive. 

Se reconstruire après un cancer

av_peau-cancer_mains_support_1x1
av_peau-cancer_medecin_consultation_suivi_1x1

Après un cancer, le suivi médical

A la fin des traitements, et lorsque la rémission est effective, s’enclenche une période de suivi très régulier, d’examens de contrôle (et même parfois de nouveaux traitements dans le cas d’une hormonothérapie). Votre oncologue (en concertation avec les autres spécialistes prenant part au programme de soins) définira la fréquence des visites. Cette surveillance permet de dépister une éventuelle rechute, mais aussi de discuter de la survenue de complications des traitements et de la façon de les prendre en charge.  Au cours des 2 premières années, le risque de récidive étant plus élevé, les examens seront plus rapprochés. Puis la surveillance s’espacera jusqu’à prendre le rythme, au bout de 5 ans, d’un rendez-vous annuel.

Après un cancer, allez-y à votre rythme

Souvent à l’arrêt des traitements, on veut tout faire tout de suite (faire une fête, partir rapidement en weekend…), mais le corps ne suit pas forcément la cadence. Cette fatigue est naturelle et ne doit pas vous inquiéter. Il est important de vous accorder du temps pour vous adapter à ce renouveau.  Allez-y à votre rythme. Retenez que chaque personne est unique et que nul ne peut prédire exactement combien de temps il vous faudra pour retrouver toute votre énergie.

C'est rassurant après ce long parcours d'être suivie de près en alternance tous les 6 mois entre mon oncologue et mon radiothérapeute.

Pascal 52 ans
av_peau-cancer_sport_marche_1x1

Gardez un mode de vie sain

Activité physique, alimentation…  En prenant soin de vous, vous aidez votre corps et votre esprit à reprendre une vie normale. Ainsi est-il conseillé de pratiquer une activité physique régulière (30 minutes de marche par jour par exemple), de privilégier une alimentation équilibrée, riche en fruits et légumes et aussi de limiter la consommation d’alcool et de tabac. Des programmes d’éducation thérapeutique pourront vous aider à adopter ou conserver ces règles de vie quotidienne. 

Se reconstruire après un cancer.

CONSEIL D’AMI (ET D’EXPERT)

Une cure thermale peut se révéler bénéfique pour une reconstruction physique et psychique. La cure thermale d’Avène permet de diminuer significativement les effets secondaires cutanés dus au traitement anticancéreux. C’est aussi l’occasion d’une parenthèse relaxante où vous bénéficierez de conseils dermo-cosmétiques, diététiques, psychologiques…

La cure thermale post-cancer : un moment privilégié pour renouer avec l’apaisement

Nos réponses à vos questions

Démêler le vrai du faux : nous sommes là pour ça

C’est n’est pas conseillé. Les traitements contre le cancer (chimiothérapie, radiothérapie et thérapie ciblée) rendent votre peau plus sensible aux effets du soleil. Evitez donc de vous exposer jusqu’à 1 an après l’arrêt des traitements car certains effets néfastes sur la peau peuvent perdurer.

Réapprendre à vivre, se reconstruire, ne se fait pas toujours de façon innée. Peut-être aurez-vous besoin d’être accompagné(e), ne serait-ce que pour être rassuré(e). Votre famille et vos amis seront d’une grande aide. Mais certaines personnes préfèreront trouver du réconfort auprès des associations de patients où elles pourront partager leur expérience et accompagner ceux qui traversent la même épreuve. D’autres chercheront plutôt à s’éloigner de la maladie en participant à des ateliers et activités artistiques par exemple.

Les personnels de santé, au-delà de la prise en charge de la maladie peuvent vous aider dans la gestion de vos nouveaux besoins. Une aide psychologique vous épaulera pour faire face à ces changements qui peuvent altérer l’estime de soi mais aussi à aller de l’avant pour bâtir vos projets. Une assistante sociale saura vous accompagner dans certaines démarches, de retour à l’emploi par exemple. Tout comme un(e) nutritionniste qui vous aidera à adapter votre régime alimentaire à votre situation…

Nos solutions pour votre peau après les traitements contre le cancer

Nos soins conçus pour vous aider à vous sentir mieux dans votre peau
av_tolerance_control_soothing-skin-recovery-balm_front_40ml_3282770138856
Doté d’une texture onctueuse, ultra-nutritive et réconfortante, le baume calme immédiatement et contrôle durablement l’hyper-réactivité de la peau. Tolérance CONTROL Baume apaisant restaurateur