Sommaire

Se reconstruire après un cancer

Vous êtes maintenant en phase de rémission et être suivi régulièrement par votre équipe médicale (avec peut-être un traitement de longue durée comme l’hormothérapie). C'est une nouvelle étape, celle de l'après-cancer. Comment renouer avec une vie « normale » ? Comment surmonter d’éventuels blocages et se diriger vers un réel renouveau ? Voici quelques clés.

av_peau-cancer_medecin_consultation_suivi_1x1

 

Après un cancer, le temps du renouveau

Le cancer, c’est un peu comme un incendie. Un incendie qui ravage tout sur son passage. Mais une fois le feu éteint, la forêt se renouvelle, la vie reprend ses droits. Le cancer, c’est la même chose. Après cette épreuve difficile vient le temps du renouveau. C’est l’occasion de vous réinventer, de faire ce dont vous avez toujours eu envie. La vie après le cancer est comme un tremplin et non comme un poids. Ne soyez pas défini par le cancer, apprenez à apprivoiser cette nouvelle version de vous-même.

Comment se reconstruire malgré les effets secondaires ?

Il est souvent difficile de renouer avec une vie « normale ». Des effets secondaires des traitements peuvent perdurer. Que ce soit un sentiment de fatigue, une dépression ou des effets physiques. Des troubles cognitifs, des pertes de mémoire peuvent aussi se manifester. N’hésitez pas à consulter pour apaiser vos vulnérabilités. Pour pouvoir pleinement goûter au renouveau après l’épreuve du cancer, vous pouvez par exemple dresser un inventaire de votre situation, physique comme psychologique, afin d’établir quelles situations demeurent difficiles à gérer. L’important sera de vous faire accompagner avec des approches intégratives, c’est-à-dire en alternant les médecines conventionnelles et les interventions non médicamenteuses (sophrologie, méditation…). La mise en place d’un protocole de soins vous ouvrira la voie pour apprendre à revivre.

av_peau-cancer_femme_meditation_1x1

Après la maladie, j'ai totalement renié certaines habitudes que j’avais « de ma vie antérieure », jusqu’ici mises en stand-by. J’ai même envisagé reprendre mes études pour changer de métier plus proche de qui je suis maintenant. J'ai pris le temps d'accepter ce nouveau "moi" avec mes faiblesses qui font ma force aujourd'hui !

Christine

Plusieurs alternatives pour se sentir mieux

La vie après le cancer, c’est aussi adapter ou retrouver un mode de vie sain

 

Pratiquez une activité physique

Le sport peut aider à améliorer l’estime de soi. Mais au-delà, l’activité physique permet aussi de lutter contre le risque de récidive. A titre d’exemple, la pratique d’une activité physique après diagnostic d’un cancer du sein diminue de 24 % le risque de rechute. La marche nordique, les arts martiaux ou encore l’escrime sont parmi les plus conseillés. Ces sports sollicitent plus de 80% des muscles du corps et, dans le cas de la marche nordique, permet de travailler particulièrement sa respiration. L’activité physique doit être régulière et s’inscrire dans la durée. En cas de doute sur une pratique ou autre, n’hésitez pas à demander conseil à votre oncologue ou votre médecin généraliste.

Adoptez une alimentation saine

Ce n’est plus à démontrer. La santé se joue aussi dans le contenu de l’assiette. La nutrition joue un rôle primordial contre le cancer. Aussi bien dans sa prévention que lors de l’après-cancer. Privilégiez une alimentation riche en légumes, en fruits, en céréales complètes et en légumineuses comme les haricots secs, les pois chiches ou toutes les variétés de lentilles. Les légumineuses sont très riches en fibres. Ces dernières favorisent un transit efficace, et possèdent un fort pouvoir de satiété. En clair, elles réduisent les envies de grignotages en dehors des repas. N'hésitez pas à demander à un spécialiste comme un(e) diététicien(ne) si vous ne savez pas comment faire, il vous guidera.

av_peau-cancer_couple_mature_heureux_1x1

Nouvelle vie après le cancer : le renouveau du couple

Après votre traitement contre le cancer, retrouver l’équilibre qui existait dans votre couple avant la maladie est peut-être l’une de vos priorités. Vous vous posez une quantité de questions… et c’est bien normal. Entre la crainte de la récidive, le manque de désir, et bien d’autres interrogations, n’ayez pas de tabou. La communication, c’est la clé. Abordez ensemble tous les sujets. Car la situation peut être aussi compliquée pour votre conjoint que pour vous. Ayez en tête que dans « l’après cancer », la vie de couple n’est pas un problème mais bien souvent un soutien, une solution. Et si le quotidien devient compliqué à gérer, une consultation chez un psychologue ou un sexologue vous permettra d’exposer – et de venir à bout – de vos difficultés mutuelles. 

CONSEIL D’AMI (ET D’EXPERT) 

Après le traitement contre le cancer, une nouvelle équation se pose : celle du retour à l’emploi. Car lui aussi participe au renouveau. Alors, comment faire pour qu'il se déroule au mieux ?

Avant tout, essayez d’oublier vos repères. Cet endroit familier qu’est le travail a sans doute changé durant votre absence… et vous aussi, vous avez évolué. Première chose à faire : An-ti-ci-pez. Préparez en effet votre retour le plus tôt possible. En gardant (ou en renouant) par exemple le lien avec vos collègues pour faciliter votre « rentrée ». Car le regard des autres est l’une des difficultés les plus fréquemment évoquées. Certains collègues voudront par exemple tout faire pour alléger votre charge de travail. Des attitudes souvent louables, mais qui ne vous aideront peut-être pas à retrouver votre place dans l’entreprise. Encore une fois, communiquez. Exprimez votre ressenti, vos attentes…

 

 

 

Un dernier conseil pour se sentir mieux dans votre peau (et votre tête)

Pour pouvoir pleinement goûter au renouveau après l’épreuve du cancer nous vous conseillons de passer par un inventaire de votre situation, physique comme psychologique, afin de voir quelles sont les situations que vous n’avez pas « digérées » et qui demanderaient plus de temps pour retrouver l’énergie épuisée dans les traitements. 

av_peau-cancer_relaxation_ecriture_the_1x1