Sommaire

Protéger votre peau des effets secondaires des traitements contre le cancer

Les traitements anti-cancer sont de plus en plus efficaces. Mais ils entraînent bien souvent de nombreux effets secondaires et cutanés : sécheresse, rougeurs, démangeaisons, brûlures, chute des cheveux… Quels soins apporter à votre peau pour réduire ces manifestations indésirables ? Et quelle hygiène quotidienne adopter ?

 

Comment les traitements anticancéreux impactent la peau ?  

Les effets indésirables varient selon les traitements utilisés, les dosages et les personnes. Les rayons par exemple provoquent parfois des réactions au niveau de la peau. Après deux semaines de traitement, une rougeur, appelée érythème cutané, peut apparaître sur la zone irradiée. Les médicaments de thérapie ciblée et d’immunothérapie peuvent entraîner des démangeaisons, une sécheresse ou des éruptions cutanées… La sécheresse de la peau, la chute des cheveux et des poils restent des problèmes récurrents des chimiothérapies

av_peau-tres-seche_1x1
av_peau-cancer_docteur_patiente_traitement_effets-secondaires_1x1

 

 

Ne laissez pas les effets secondaires des traitements prendre le dessus

Les effets secondaires cutanés des traitements anti-cancer peuvent être mal vécus. Très fréquents, altérant parfois la qualité de vie, ils peuvent même remettre en cause la poursuite du traitement lui-même. Comment trouver le courage de continuer si la peau brûle ou démange ?  Une prise en charge adaptée, une hygiène et des soins doux (sans oublier bien entendu le dialogue avec le personnel soignant) vous aideront à passer le cap.

 

Comment limiter les brûlures liées à la radiothérapie ?  

La radiodermite – ces lésions cutanées dues aux rayons ionisants – est l’effet secondaire le plus fréquent de la radiothérapie. Pour éviter que ces rougeurs ne s’aggravent, qu’elles se mettent à suinter et deviennent très douloureuses, vous devrez agir rapidement (et même de façon préventive). Principaux mots d’ordre :  des compresses d’eau thermale et une hydratation post-radiothérapie. 

Prévenir votre peau d’éventuelles brûlures pendant et après la radiothérapie

Ma mère a subi une radiothérapie au niveau de la paroi thoracique suite à son cancer du sein. Depuis elle se plaint sans cesse de douleur et trouve que certaines zones sont enflées. J’aimerais pouvoir soulager son mal…

Thomas, 27 ans
av_peau-cancer_mains_coton_application-produit_1x1

Prenez soin de votre cuir chevelu

Autre effet de la chimiothérapie, l’alopécie – c’est-à-dire la perte des cheveux. Votre cuir chevelu peut alors devenir sensible et/ou douloureux avant ou pendant la période où vous perdez vos cheveux. Un conseil : n’attendez pas le dessèchement ou les démangeaisons pour hydrater quotidiennement votre cuir chevelu, faites-le en prévention et protégez-le du soleil avec un fluide photo-protecteur SPF 50+. 

La chimiothérapie amincit et fragilise aussi les cheveux, qui risquent alors de devenir plus cassants qu’à l’habitude. Vous devrez les protéger en les lavant à l’eau tiède, avec une petite dose de shampooing doux pour cuir chevelu sensible et en les laissant sécher à l’air libre. 

Prendre soin de votre cuir chevelu pendant et après la chimiothérapie 

Soulagez les démangeaisons

Le prurit, c’est-à-dire la démangeaison, est le plus souvent lié aux traitements par chimiothérapie, aux thérapies ciblées et à l’inflammation qu’ils peuvent engendrer. Rassurez-vous, cette envie folle de se gratter disparaît habituellement une fois le traitement terminé. En attendant, vous aimeriez bien que l’on vous aide à apaiser votre peau. Certaines mesures simples, comme le fait de nettoyer votre peau avec une huile lavante relipidante, l’application quotidienne d’un émollient et de compresses d’eau thermale, sont d’excellentes solutions pour vous y aider. 

Soulager les démangeaisons pendant les traitements contre le cancer 

av_peau-cancer_femme_cuir-chevelu_1x1

CONSEIL D’AMI (ET D’EXPERT)

Votre peau est devenue plus sensible que d’habitude. Pour la nettoyer, préférez des pains dermatologiques sans savon ou des huiles lavantes qui surgraissent, et apaisent la peau et respectent son pH. Faites l'impasse sur les gants de toilette, éponges ou fleurs de douche qui peuvent irriter la peau devenue sensible. Pour vous sécher, évitez de frictionner, mieux vaut tamponner délicatement.

av_peau-cancer_pieds_mains_creme_1x1

Quand les traitements donnent des boutons 

Certaines thérapies ciblées peuvent provoquer une éruption de boutons et de rougeurs semblables à une forte poussée d’acné, surtout dans les premières semaines du traitement. Sont concernées les zones les plus riches en glandes sébacées : visage, cuir chevelu, dos, torse. Une situation qui retentit nécessairement sur la qualité de vie. Dès l’apparition des premiers boutons et rougeurs, vous pouvez limiter le risque de prolifération bactérienne avec une crème réparatrice et protectrice à base de cuivre-zinc. Si besoin, une crème ou un baume relipidant viendront apaiser votre peau. 

Apaiser les éruptions acnéiformes pendant les traitements contre le cancer 

Durant les traitements, gardez vos mains et vos pieds à l’œil

Certains traitements anticancéreux fragilisent les petits vaisseaux sanguins au niveau de la peau des mains et des pieds. Certaines chimiothérapies peuvent ainsi être à l’origine d’un syndrome main-pied (ou érythrodysesthésie palmo-plantaire en langage médical). Avec à la clé, des rougeurs, une sécheresse, des fissures et des douleurs au niveau des zones d’appui… Accordez donc une importance particulière à l'hydratation des plantes de pied et des paumes de main dès le début du traitement. Et n’oubliez pas la santé de vos ongles, eux aussi exposés. On vous dit tout. 

Prendre soin de ses mains et de ses pieds pendant les traitements contre le cancer 

av_peau-cancer_dermatologue_examen_peau_boutons_1x1
Nos réponses à vos questions

Démêler le vrai du faux : nous sommes là pour ça

C’est vrai. Avec certains traitements (certaines molécules de thérapies ciblées et de chimiothérapie) votre peau peut devenir plus sensible aux rayons UV. Il est important de limiter les expositions solaires, de porter des vêtements couvrants et de vous protéger avec une protection solaire d’indice 50+.

C’est faux. Même si vous avez la sensation que la chaleur vous apaise, cet effet n’est que passager. Elle augmente en fait la sécheresse cutanée et réactive l’irritation de la peau. Privilégiez plutôt une douche à une température comprise entre 32 et 34°.

Vrai et faux. Avec certaines molécules, c’est inévitable. En revanche, certains paramètres comme la dose, le rythme d’administration et la susceptibilité individuelle peuvent limiter cette chute. L’utilisation d’un casque réfrigérant aident aussi à prévenir l’alopécie.

Nos solutions pour votre peau durant les traitements contre le cancer

Nos soins conçus pour vous aider à vous sentir mieux dans votre peau
av_tolerance_control_soothing-skin-recovery-balm_front_40ml_3282770138856
Doté d’une texture onctueuse, ultra-nutritive et réconfortante, le baume calme immédiatement et contrôle durablement l’hyper-réactivité de la peau. Tolérance CONTROL Baume apaisant restaurateur