Sommaire

L’eczéma

Des plaques rouges accompagnées de démangeaisons… Peut-être s’agit-il d’un eczéma. Mais en quoi consiste cette maladie inflammatoire et chronique de peau ? Quelles en sont ses causes ? Et comment l’apprivoiser ?

av_eczema-psoriasis_nuque_dos_1x1

L’Eczéma atopique : une peau sèche et sensible

La plupart des cas d’eczéma relèvent de la forme atopique. D’origine multifactorielle, cette maladie de peau est largement héréditaire. Elle se caractérise par un épiderme extrêmement sec avec un film hydrolipidique de mauvaise qualité qui devrait la protéger. Résultat, le système immunitaire réagit à l’excès aux agressions extérieures et entraîne une inflammation inadaptée. C’est cette inflammation qui déclenche les symptômes de l'eczéma. C’est pourquoi il est essentiel d’hydrater votre peau tous les jours.

Eczéma atopique

Quels sont les symptômes de l’eczéma ?

Durant une poussée d’eczéma, des plaques rouges mal délimitées apparaissent sur la peau. Ces plaques sont sèches et rugueuses, souvent douloureuses et démangent. A tel point qu’il est difficile de se retenir de gratter. Un cercle vicieux s’installe alors : comme ça démange, je gratte, comme je gratte, ça démange encore plus. Le grattage favorise en outre l’inflammation de la lésion qui peut parfois se compliquer d’une infection bactérienne. La lésion devient alors suintante. Autre signe distinctif : même en dehors des poussées, les peaux souffrant d’eczéma restent souvent très sèches.

av_eczema-psoriasis_jambes_peau-seche_application-creme_1x1

L’eczéma de contact : les allergènes responsables

Les symptômes de l’eczéma de contact sont les mêmes que ceux de l’eczéma atopique. La principale différence réside dans le déclencheur de la poussée. Dans le cas de l’eczéma de contact, un allergène bien précis peut être identifié. Lorsque le patient est exposé à celui-ci (via des cosmétiques, des médicaments, des bijoux...) la crise survient, de façon localisée ou généralisée. Il arrive parfois qu’une même personne puisse développer les deux formes d’eczéma, puisque la peau atopique est plus sensible et donc plus sujette aux réactions allergiques.

Eczéma de contact

Quelles zones du corps sont touchées par l’eczéma ?

Plusieurs parties du corps peuvent être concernées par l’eczéma, qu’il soit atopique ou de contact. Certaines personnes souffrent ainsi de poussées sur le cuir chevelu, le visage, les paupières ou encore les bras et les jambes. Des symptômes qui peuvent aussi affecter les pieds, le ventre et le dos.

  • <span class="ezstring-field">av_eczema-psoriasis_cuir-chevelu_1x1_367_460</span>
  • <span class="ezstring-field">av_eczema-psoriasis_mains_1x1_367_460</span>
  • <span class="ezstring-field">av_eczema-psoriasis_yeux_1x1_367_460</span>

Eczéma : des causes environnementales ?

L'eczéma est le résultat de plusieurs facteurs dont certains sont héréditaires et d’autres environnementaux. Outre son aspect génétique il existe donc aussi des facteurs extérieurs, associés à l’environnement et au mode de vie. Parmi eux, on peut noter l’exposition au tabac et aux pollutions urbaines industrielles, ainsi que le lavage excessif de la peau et des logements mal ventilés.

CONSEIL D’AMI (ET D’EXPERT)

Hydratez votre peau au quotidien, même hors poussées

Appliquez un émollient quotidiennement. Cette petite routine vous permettra de réduire la fréquence des poussées d’eczéma et de préserver au mieux votre peau. Et même en dehors des crises, conservez les bons réflexes.

Les règles d’hydratation

av_eczema-psoriasis_bebe_1x1_v1

L’eczéma du nourrisson

L’eczéma atopique apparaît le plus souvent dans la toute petite enfance, dès l’âge de trois mois. Chez le nourrisson, les lésions se retrouvent souvent sur les zones rebondies du visage et des membres, sur le cuir chevelu et les fesses. Généralement, les symptômes disparaissent au cours de l’enfance, mais 10 à 15% des cas persistent malgré tout jusqu’à l’âge adulte.

Eczéma de l’enfant, une hygiène adaptée

Quels sont les traitements de l’eczéma

En dehors de l’application d’un émollient destiné à hydrater la peau et restaurer sa barrière protectrice, d’autres soins, comme les corticoïdes ou les immunomodulateurs locaux, ont pour but de réduire l'inflammation pendant les poussées. L’objectif des soins locaux est également de réduire les démangeaisons provoquées par l’eczéma. Des antihistaminiques et d’autres molécules d’action systémique - c'est-à-dire qui agissent sur tout l’organisme - peuvent aussi être administrés au cas par cas.

NOS REPONSES A VOS QUESTIONS

Répondre à vos interrogations : nous sommes là pour ça.

L’eczéma atopique est une affection chronique et récurrente. Mais bon nombre de patients parviennent à le maîtriser et à vivre avec, sans sources d’inconfort.

Elle touche entre 10 et 20% des nourrissons et près de 10% des adultes de moins de 30 ans. Sa fréquence diminue avec l’âge pour ne concerner que moins de 3% des patients âgés de plus de 50 ans. Les femmes sont davantage affectées que les hommes.

Le stress n’est pas une cause de l’eczéma. En revanche, il favorise la survenue de poussées chez les patients déjà sujets à cette dermatite.

av_xeracalm_balm_1_post_3282770114171_ld -2-

Nos solutions contre l'eczéma

J’adore, je n’ai plus de rougeurs, ni démangeaisons, ni d’allergies. Ma peau est douce. Découvrir nos soins anti-grattage